Depuis quand la télémédecine a débuté ?

Posted on: ven 23/10/2020 - 08:36 By: admin
Depuis quand la télémédecine a débuté

 

La télémédecine n’est pas une pratique nouvelle. C’est un ensemble de sources, généralement actualisées et destinées à perfectionner le travail des médecins et le bien-être des patients. On parle de la e-santé.

Quelle est l’origine de la télémédecine ?

La télémédecine a été réglementée pour la première fois en France le 21 juillet 2009 avec la loi hôpital, patient, santé et territoire (HPST). Ce type de consultation à distance comprend 5 actes : la téléexpertise, la téléconsultation, la télésurveillance, la téléassistance et la régulation.

Cette nouveauté, dont les professionnels de santé commencent de plus en plus à utiliser, est apparue avec l’invention du téléphone et sa diffusion en France dès 1879. La radiodiffusion, à cette même époque, permet aux professionnels de la santé de coordonner les soins sur les champs de bataille par l’intermédiaire de la radio.

En Alaska, 1924 et 1930, les professionnels de santé utilisent des radios communication pour améliorer les soins prodigués aux populations INUIT. En Australie, ce sont les médecins populaires isolés qui font appel à cette nouvelle technique et mettent fin aux déserts médicaux. La téléconsultation médicale se développe rapidement après la 2ème Guerre mondiale.

En France, la station radio de Saint Lys, qui a été créé dans les années 1940, s’intéresse dès 1948 à la radio télégraphie à grande distance Morse à la radiotéléphonie double banque dès 1954.

Qu’en est-il en 2018 ?

La plupart des médecins danois utilisent quotidiennement la télémédecine. Les médecins français, quant à eux, tardent à utiliser cette technique. Ceci est dû à un manque d’informations, mais aussi un manque de formations notamment concernant les médecins libéraux. Leurs collègues hospitaliers, pour la majorité, utilisent la télémédecine en interne.

Suite au décret paru en octobre 2010, la télémédecine devient une médecine à distance avec toutes les caractéristiques liées à l’acte médical : interrogation, dialogue, examens, compléments éventuels, diagnostic et traitement.

Grâce à la télémédecine, différents moyens sont mis à la disposition des patients et médecins afin de les aider à prendre connaissance de :

  • Leur pression artérielle
  • Leur fréquence cardiaque
  • La saturation en oxygène dans le sang
  • Leur température corporelle…

Il est clair que depuis 2018, l’accès à distance d’un patient à son médecin est de plus en plus facilité par la télémédecine. Considérée comme une autre méthode efficace de soigner, cette pratique bénéficie également des mêmes exigences de sécurité et de qualité. De plus, l’une de ses composantes est prise en charge par l’Assurance maladie. Il s’agit de la téléconsultation qui permet à un médecin et son patient de communiquer par vidéotransmission. Il est néanmoins recommandé de s’inscrire dans le parcours de soins coordonnés afin d’être remboursé.